Rechercher
  • Johanne Miucci-Vachon

Grignotines : amies ou ennemies?

Mis à jour : 5 août 2019


On a souvent dit que grignoter entre les repas faisait prendre du poids. C’est vrai si l’on consomme des collations trop riches en calories ou pauvres en protéines, ou si l’on grignote par ennui. Une collation bien pensée au bon moment nous aidera à perdre du poids. Voici comment!


Les bienfaits du grignotage


Prendre des collations est une bonne idée, côté nutrition. D’abord, il vaut mieux consommer de petits plats plus fréquemment dans la journée, au rythme de sa faim physique[1] , plutôt que de s’en tenir à trois repas très espacés dans le temps. Grignoter permet de réduire la faim rendu au dîner ou au souper et de rendre constant l’apport en calories toute la journée, ce qui nous rend plus rassasiés.

De plus, prendre des en-cas vous évite ce crash de l’après-midi, souvent causé par un dîner trop riche ou par des intervalles trop longs entre les repas. Vous maintenez ainsi votre niveau d’énergie tout au long de la journée, tout en contrôlant mieux votre glycémie.


Grignoter futé


Pour que votre grignotage vous fasse du bien, optez pour des collations nutritives entre 100 et 150 calories. Recherchez des aliments riches en protéines et en fibres : fruits frais avec un carré de fromage, compotes sans sucre ajouté avec un yogourt grec ou du skyr, crudités avec une trempette légère, fromage cottage avec fruits ou confiture allégée, noix de soya non salées. Pour une solution sans casse-tête, faites le plein de nos grignotines ondulées protéiniques, dans un grand choix de saveurs.



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout